Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La matière éphémère.

Publié le par Lucie-y

Poésie revisitée

La matière éphémère.

Je suis moi voyageuse, je suis l’air de la terre ;

Envolée divine de mes ancêtres intemporels

Submergée de bonheur en recherche de moi-même,

J’ai trouvé mon moi en touchant là matière

Je danse en solo comme une mouette inquiète,

J’évite les trous noirs, et continue mon enquête

Je balaye d’ondes la page entière de mon poème,

Et tissent des leurres en appelant les prophètes

Je suis moi, voyageuse, je suis l’air de la terre

Les sociétés secrètes ont été mes ancêtres

Les odes maçonniques ont altéré mon futur si cher,

Mon sauvetage est bien dû à mon père céleste.

Lucie

Commenter cet article

jean 31/05/2014 10:20

Oui, nous sommes étrangers et voyageurs sur cette terre...
Un peu de passage...
Bon week-end
Jean