Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le silence mélancolique.

Publié le par Lucie-y

Le silence mélancolique.

Une entité invisible se cache dans la calanque de mes souvenirs,

sa tristesse me dérange, elle n’est pas le noyau de ma vie

Dois-je en finir avec ma destinée pour fuir cette hérésie ?

Non, car je m’accroche solidement pour fuir la maladie

Doué dans la technique et la qualité de mon Art depuis des décennies,

Je rends mes armes pour continuer seule dans mon aventure, c’est fini.

J’avais rencontré l’idéal de ma vie, mon ange gardien me la reprit

Pierre Corneille a dit :

Le même cours des planètes règle nos jours et nos nuits

Ont m’a vu ce que vous êtes ;

Vous serez ce que je suis.

Lucie-y

Commenter cet article

Ramon Ciuret 29/05/2015 19:02

Belle marine, beau texte et belle conclusion... De plus j'aime ces vers de Corneille chantés par Brassens.
Bisous.

Timilo 25/05/2015 07:28

Je ne suis pas si sûr que tout est écrit à l'avance...
De bien jolies peintures Bravo Lucie
Douce journée
Bisous
timilo