Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Français seraient de gros consommateurs d'alcool.

Publié le par Lucie-y

Santé
Santé

Ouest-France avec agences

Selon le dernier rapport de l'Organisation de coopération et de développement économique, les Français seraient de gros consommateurs d'alcool.

PUBLICITÉ

Le rapport est alarmant. Epluché par les médias, ce bilan sur la consommation d'alcool établi par l'Organisation de coopération et de développement économique (Lutter contre l’usage nocif de l’alcool : Politiques économiques et de santé publique, OCDE) fait depuis sa sortie, mardi dernier, grand bruit. Et c'est l'angle des beuveries express ou « binge drinking », à savoir l'absorption rapide de grandes quantités d'alcool qui progresse chez les jeunes Occidentaux au point de devenir un phénomène « inquiétant », qui a fait le plus parler de lui.

Mais ce qu'il faut aussi noter aujourd'hui, après maintes lectures, c'est que si les jeunes Français sont effectivement amateurs d'alcool, leurs aînés ne sont pas en reste. En effet, toujours selon le rapport de l'OCDE, les Français font partie des plus gros buveurs d'alcool au sein des 34 pays membres et cela, même si leur consommation est en baisse depuis 30 ans. Ainsi, en 2012, la consommation était estimée à 11,8 litres d'alcool pur par habitant et par an, contre 9,1 litres en moyenne dans les pays de l'OCDE (ce qui représente plus de 100 bouteilles de vin). Un chiffre qui donne à l'Hexagone la troisième place du classement de la consommation d'alcool par pays.

Comportement à risque et niveau d'éducation

Evoquant un comportement nocif à partir de 140 grammes d'alcool pur pour les femmes chaque semaine et 210 grammes pour les hommes (âgés en moyenne de 40 ans), l'OCDE relève également qu'en France, les femmes ayant un niveau d'éducation élevé auraient deux fois plus de risque d'adopter une consommation à risque que celles ayant un niveau d'éducation faible. Un tendance inversée chez les hommes.

« L'abus d'alcool est l'une des premières causes de décès et d'invalidité, tuant un plus grand nombre d'individus de par le monde que le virus du SIDA, la violence et la tuberculose réunis. Entre 1990 et 2010, l'usage nocif de l'alcool est passé du huitième au cinquième rang des principales causes de décès et d'invalidité dans le monde », explique l'OCDE, qui plaide pour des politiques de prévention. Une organisation qui ajoute qu'en France, « les 20% de la population qui boivent le plus consomment environ 50% de la quantité totale d'alcool. »

Lucie-y

Commenter cet article

jean 20/05/2015 09:02

Oui, car beaucoup de français ne boivent que très peu et d'autres comme moi on peut dire presque jamais.... alors les autres je ne te dis pas.....