Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Chuchotement dans les branches

Publié le par lucye

 4658079feuille-d-automne-jpg

 

 

Chuchotement dans les branches.

 

 

  En solitaire peu m'importe ma balade dans ce lieu muet,

Je gratte la terre pour découvrir le mystère de là poussière

Je veux par des mots que mes sentiments s'entremêlent,

Tous mes ressentiments retomberont pêles-mêles dans la glaise

 

On emprisonne  mon cœur dans un vase en étain,

Cette matière froide  m'emporte vers mon destin

Une femme liée à ma vie qui me couvre de lin,

Tel un pantin dont la terre me couvrira de sable fin

 

Un homme est là, toujours présent dans mes rêves,

Mes poésies s'envolent vers lui en protection certaine

Malgré mes maladresses, je saisis ses pensées avec adresse,

Il apparaît dans mon sommeil, et brille plus que le soleil

 

 

Lucy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Copy-of-Photo002.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Poésie: Cataclysme intérieur

Publié le par lucye

 

Explosion.jpg

 

Cataclysme intérieur

 

 

Une onde qui gronde aux travers des roches,

Une immensité disparue dans l'esprit des vagues

Perdu dans mes pensées immergées d'opprobres,

Mon esprit vers l'espace, je pleure au gré des vagues

 

Mon couteau s'abat sec et sans pitié sur les bords,

Je malaxe  sur ma palette l'ocre et le rouge dans leurs ébats

J'empêche le blanc de s'infiltrer sur mes notes,

J'ose piétiner mes pages sur les roches et gravas

 

Une heureuse circonstance pour mes instants de grogne,

Je me fiche des projectiles qui s'abattent  avec éclats

Je vous donne ma palette pour corriger mes erreurs,

Car, ma peinture, je vais la construire avec fracas

 

Lucye

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Balade au Art Contemporain de Lyon

Publié le par lucye

 

dernieres-photos-20-septembre-041.jpg

 

dernieres-photos-20-septembre-030.jpg

 

dernieres-photos-20-septembre-029.jpg

 

dernieres-photos-20-septembre-027.jpg

 

  Trisma Brown, collection 1975 New York

 

 

 

 Ma balade au musée D'art Contemporain de Lyon

 

Hors des murs, dans le hall d'entrée du MAC de Lyon,  je me suis assise sur ce banc qui m'a séduite au niveau de ses écrits ! Et oui, je me suis régalée, rassasiée de tout ce que j'ai perçue et ma surprise était de taille...Donc, j'en ai déduit que je  n'étais pas assez simple et dépouillée dans mes créations. Du coup, j'ai un rendez-vous avec le conservateur...

 

Lucye

Voir les commentaires

Ma nature morte à l'odeur d'encens

Publié le par lucye

 

Peinture

 

  Ma nature morte  à l'odeur d'encens

 

 

Disparue de ma vie, partie pour toujours dans mon esprit fou,

Je t'ai créé comme un rejeton, ce n'était pas l'amour fou

Un soir de détresse, dans mon atelier de Saint-Jean,

Je me souviens de cette époque, tu venais de naître à tes dépends

 

Je  te parais de mes couleurs, dans une grande  incertitude,

Crisper sur mes tubes, je t'interdisais les fioritures

De tentatives en essais, tes teintes craquaient du dedans

J'explosais de désespoir, mêlant mes larmes amères à l'encens

 

Tu émanais une lumière où mes bleus se mélangeaient aux verts,

Mon cœur ne battait que pour toi à l'époque de ma folie à te faire naître 

Maintenant que tu n'es plus là, je roule ma tête sur mes souvenirs,

Et je me dis incapable dans mes affres glauques, de te redonner vie

 

Lucye

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Pour la beauté des couleurs...

Publié le par lucye

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                          

 

                                                                     

 

          Un  soir comme ça      

 

Mon état d'esprit ce soir m'emmène dans un lieu étrange de teintes enflammées, une confidence doucement murmurée, je capte toutes les formes  ou j'essaye de voir un miroir dans mon bonheur.

Lucye

                                                              

 

Voir les commentaires

Poésie: La magie de l'amour

Publié le par lucye

 

Magnifique-.jpg

 

La magie de l'amour

 

 

Image hallucinante d'oiseaux  divins dans le brouillard du matin,

Des vers sur l'amour et sur ces oiseaux lointains de demain

Un mystère noyé dans la brume bleuté s'approche de ma vue,

Je scrute tant  leurs splendeurs que mes yeux rougis me brûlent

 

Comme un voile de lumière  translucide projeté par le divin,

Je me sens flotté  comme un hymne d'amour à mon destin

Je lève les mains vers eux et chante un refrain dans un murmure,

Pour leur rendre un hommage poétique en couleurs écru  

 

 

Le souffle tiède la brume me porte vers mes amours de demain,

Comme un oiseau, je m'envole en clignant de l'œil à mes copains

Les voir sur une branche est un instant intense dont je m'avoue vaincue,

Par leurs beautés  pures et solides de l'amour dans l'absolue

 

 

Lucye   

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Ma peinture parcourt le monde

Publié le par lucye

 

 

Ballade dans l'irréel 

 

Ma peinture parcourt le monde

 

 

Toi que j'ai tant aimé en interceptant ton regard sur l'horizon,

Je venais chaque jour te mettre sur ma palette à  capter tes vallons

Je m'asseyais  sur un tabouret pour surprendre tes teintes de fond,

En aimant le flottement de tes roches sous cette eau en toile de fond

 

Je ne veux pas faire de toi une poésie, qui m'apparaîtrait débile,

 Car j'ai appris que tu avais été bradé dans un pays très loin des îles

 Ce  n'est pas ton pays d'origine et je fais grise mine, mais tu es parti, 

Tu ne mérites pas d'être moralement détruite, t'inquiètes, j'arrive

 

Je n'arrive pas à t'écrire, car j'ai envie de détruire ce souvenir,

T'avoir vendu pour aider ma famille m’a surprise et rendu triste

Ton signe primordial est la vie, danse à chaque regard qui t'envie

J'écris ton destin, qui va se concrétiser bientôt, demain et à vie

 

 

Lucye

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Poésie: Le cri de la mansarde

Publié le par lucye

 

Copy-of-Photo310.jpg

 

 

Le cri de la mansarde

 

 

Elle  rentre fatiguée, un soir de solitude dans un environnement absurde,

Une envie de mourir et de pourrir comme ces insectes dans ce bois moisi

Une envie de méditer sur cette absurdité de vie régler sur un échiquier,

Une envie de vomir sur ses souvenirs dans ce grenier dégueulasse à crever

 

 

Elle touche délicatement ce meuble gras et poussiéreux qui vient de ses aïeux,

Elle efface ses empreintes de crainte que ses fantômes lui tranchent la main

Elle est lasse de lutter contre toutes ces ombres qui veulent sa peau  

Elle crache ses ancêtres sur un sol  délavé comme un chien maltraité

 

 

Son regard hurle qu'elle a mal à crever de vivre ici l'éternité d'un été,

Peu importe qu'il soit le premier, où le dernier, celui qu'elle a aimé

Qui voudrait de ses souffrances, elle ne veut rien garder de ses baisers,

Son plus grand désir est de rencontrer celui qui pansera son coeur pour l'éternité !

 

 

Lucye 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Poésie: Parole du sage

Publié le par lucye

3288334620_1679f7386c.jpg

 

Parole du sage

Marche sur les pas des semelles des passants,
Courbe l'échine pour les souder à tes pieds,
Et ta solitude sera celée.
Ne prend pas la parole du sage comme une école attardée

Regarde surtout où tu mets les pieds.
La lune se reflète sur ton visage émacié,
L'ombre chinoise des branchages
T'ombre d'une peur inavouée.

Parle d'amour, que tes mains modèlent la terre mouillée
Sculpte le cœur de la planète,
Et tous les continents se refermeront
Pour former une unité.

Les guerres et l'injustice hurleront d'avoir été mutilées.
Une simple poignée de terre pour tout changer,
Regard tourné vers le ciel,
Magie d'étoiles et de lumière.

Palpitation du cœur de la terre
Explosion d'amour d'un monde à l'envers.
Ignore le passé et va à la rencontre de la fraternité

 

Lucye

Voir les commentaires