Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pour mes potes blogueurs et blogueuses

Publié le par Lucy

 

 

Pose.jpg

 

Pour mes potes blogueurs et  blogueuses

 

Je préviens mes contacts que mon blog est en pause jusqu'au 15 août, pour des raisons personnelles et  pour que je puisse effectuer également  des corrections sur mes textes et poésies, j’en aie cinq cents à revoir ! Un plus,  j’ai une peinture qui m’a été commandée, donc, je dois y travailler ! Merci de continuer à faire vivre mon site durant ce temps si vous le désirez, merci à tous.

Amicalement

Votre pote blogueuse

Lucy

 

Voir les commentaires

Ma plume dérape

Publié le par Lucy

 

Plume-poesie.gif

 

Ma plume dérape

 

Elle mesure la pesanteur de ses bras

Et cible le ciel en chantant des alléluia,

Existant pour elle-même, au-delà de son éternité

  Elle dit que son nom lui donnera la liberté

 

Le ciel gronde, la pluie se transforme en glace,

Sa longue marche est infinie, indéterminable

Elle se sent créatrice et voit le jour éclater par mégarde,

Elle s'imagine voleuse de la brise et des campagnes

 

Se voir, fée des eaux, dans ses messes répétées,

Elle ne peut plus croire aux paroles de celui qu'elle a aimé

Ses écrits s'activent dans un fracas épouvantable,

Le crayon dérape sur une ligne au silence inespéré

 

Là où tant de douleurs ont entaché sa sensibilité

Elle connaît la fin de son histoire déjantée

Voir ses rêves erronés, suivre la trace de sa fatalité,

À la fin d'une vie dans la brume de ses pensées.

 

J'aime mon voyage, elle se le répétera

Dans l'océan de sa solitude

 

 

Lucy 

 

Voir les commentaires

Mes vers d'éternité

Publié le par Lucy

 

Amour-eternel.jpg

 

Mes vers d'éternité

 

 

Je te vois et crie avec espoir vers cette fenêtre comme une nocturne étoile,

Tes poing frappent derrière la vitre  sans tache où je distingue ton regard

Rejoint mon amour dans ton silence dément derrière ces grilles d'hôpital,

Nos mains silencieuses se cherchent et se croisent en prière derrière le voile

 

Ton silence est bleu comme l'été qui bouge dans une brise douce,

Je veux t'atteindre en puissance avec toute la dimension de mon amour

Tu cries ton désespoir, mon cœur explose et me projette à tes genoux,

Je me propulse vers toi violemment en habit de velours pour te rendre fou

 

Je brise cette vitre avec fracas, car dans le firmament, j'ai fait un vœu,

Je te prends dans mes bras et te regarde dans un silence de rêve à deux 

Je  cèle tes lettres et creuse la terre pour les garder dans le reflet de mes yeux,  

La lumière du destin est, pour nous un scalpel insidieux entouré de feu

 

La vie nous sépare, ma gomme s'agite avec frénésie pour effacer notre étoile, 

Ma poésie est une tragédie funeste par sa fin et je jette mes écrits dans une mare

Tu es pour moi le rire et toi l'arbre puissant, car tu enchantes mon regard

Je suis la mémoire de tes yeux derrières cette vitre où ton cercueil me nargue

 

Lucy

    

 

 

 

Voir les commentaires

Souvenirs de Loups

Publié le par Lucy

 

 

Souvenirs de Loups

 

Dans un champ de terre, des hommes traquent le loup  avec crainte,

Que sont ces yeux cruels qui me guettent ? Il sort des bois aguerri par la faim 

C'est un grand chien,  il vit dans ses terrains une vie de carnivore à abattre

Dans ce pré à labour, le mammifère est présent dans mes vers en caches 

 

 Je crayonne au sol un cercle pour introduire un sorcier qui sait être magicien,

Mes mots choient sur le sol, je m'isole, car  j'ai le goût de me taire sous les pins

 Je cherche l'enchanteur tueur de loups, et l'affronte comme un animal sauvage,

Loin d'être inculte, je défie l'amour  pour ne pas m'embringuer sur son sillage

 

 Souvenirs insensés que je dissimule dans un brouillard poussiéreux et éteint,

Déboutée de famille, inconnue sur leurs terres, je ne laisserai pas mes empreintes

Un homme périt des morsures du loup, je veux couvrir ma phrase de larmes

Cent siècles pour moi de douleurs ne m'enlèveront pas mon cœur sans taches 

 

Lucy

Voir les commentaires

C'est pour toi qui es seul

Publié le par Lucy

MP900401567.JPG

 

C’est pour toi qui es seul

Que j’écris ces vers

 

C'est pour toi qui me lis
 Que j'écris ce poème,

Car je  sais que sans elle
 Tu ne saurais survivre

Pour toi qui malgré tout
 Aime tant la vie

 
Tu as la douleur d’un solitaire
Tu déclines sur ces escaliers de pierre,
L'ombre de la nostalgie
Ploie sur tes épaules affaiblies

L'orage, en toi, tourne entre nuages et lumière,
Tu écoutes  les battements de ton cœur à en perdre l’esprit
Le bruit de tes veines te rend dément, tu as peur de ta vie,

 Tu veux rejoindre dans l'interdit son corps pour t'y blottir
L'un de tes sommeils maudits t’éloigne loin de ma poésie


Entends dans ton esprit le  bruissement des oiseaux dans le vent,
Ne sois pas fasciné par des rêves où la solitude te rendra dément
Tu vas découvrir la liberté, car tu méconnais mes sentiments,

 

Lucy

 

 

 

Voir les commentaires

Fantasme d'un amour absent

Publié le par Lucy

 

Je-l-attendrais.jpg

 

 

Fantasme d’un amour absent

 

  Il m'apparaît doux dans sa veste de lin, je vois un visage puissant et fragile,

Je le suis du regard, il est sur le quai du Rhône et se tient à une rambarde grise

Mon désir est de m'approcher de lui pour en faire le héros de ma poésie,

Je lève mon visage vers la lune qui en est ravie, et lui demande un signe

 

Sa lumière se répand sur moi et enrobe ma plume d'une puissante énergie,

 J'intègre cet inconnu dans mon livre, uniquement pour le brûler de mon désir

J'oblige le hasard à faire trembler la terre autant de fois que mon cœur palpite,

D'un geste puissant  j'écarte l'obscurité pour pouvoir m'avancer vers lui

 

Nos êtres se rapprochent et l'absurdité nous consume pour nous envahit,

Sans nous connaître nous nous défions dans une solitude qui nous a meurtris

Je franchis la fantaisie et me lance dans ses bras nonchalants pour me blottir,

Abasourdi, il me prend au creux de ses bras pour tirer le rideau de nos vies

 

 

Lucy

Voir les commentaires

Libre de mon destin

Publié le par Lucy

 

  La-Plume-1.JPG

 

 

Libre de mon destin

 

Une pierre précieuse gît sur une route ébréchée où un corbeau la piétine,

Elle perd son éclat et s'engouffre dans les racines d'un pêcher

Je me penche et prends dans mes doigts les débris de cette cornaline,

Amoureuse de la terre, elle happe les racines résineuses prêtes à l'aider

 

  Immuable terre organique qui offre à cette pierre ses entrailles de vie,

Je voyage seule pour découvrir le germe de ma féconde destinée

Je provoque des guerres médiatiques pour exprimer mes thèmes poétiques,

Des vautours piétinent mes mots et mes lettres voltigent dans des pieds de nez

 

  Je marche nu-pieds sur ma route, consciente qu'une variété de regards  me suit,

Je suis libre dans mon destin, par surcroît poétesse dans mes vérités

Savoir humer la terre dans de multiples évènements dus à ma philosophie,

Et  être une pierre de cornaline, que la mer submergera pour la noyer

 

 

Lucy  

Voir les commentaires

Ma peinture vibration marine

Publié le par Lucy

 

Vibration-Marine.jpg

 

Ma peinture vibration marine

 

Mon état d'esprit  vibre sur les vagues que je sonde profondément,

Ma métaphore est de muter mon esprit dans des fresques impressionnantes

Ma collection me contraint à travailler savamment avec puissance ma garance,

La lumière fait disparaître mon abattement dans des reliefs plus grands

 

Chaque coup de pinceau est une mutation vers des éclats très insolents,

J'étudie les ombres colorées dans mon onirisme avec des doutes incessants 

Une pâte travaillée au couteau sur toute la surface de ma toile m'enchante,

Ma source d'inspiration vient d'un don que je vénère depuis ma naissance

 

Avec vigueur, j'interprète mes couleurs dans mon esprit  en planant,

De subtiles variations de noirs, de rouges, de bruns et  d’ocres  étonnants

L'impressionnisme inspecte les volumes et les coloris de mon inconscient

La poésie est la création d'une vision particulière liée à mes sens étourdissants

 

Lucy

 

 

Voir les commentaires

Un ch'timi de dany Boon

Publié le par Lucy

 

Mes-nouvelles-images-du-15-novenbre--chez-le-sentiste-.1.jpg

 

 Un CH'TIMI  de DANY BOON  

Ma photo du bord de Rhône

 

C'est un jour comme cela en recherche de je- ne- sais- quoi, de je- ne- sais- qui,

Une balade nonchalante vers le mystère de cette eau si glauque et si verte

Une idée envahit mes sens et me fait dire que la vie est belle sans chaumière,

Je m'assois avec prudence sur le rebord du quai, où je vois passer un ch'timi

 

Tu fais du cinéma, tu es un ch'timi de Dany Boon et ton patois est comique,

J'eus le mot magique, car à ma stupéfaction, il se tourne la bave aux lèvres

Dégoûtée,  mes mains cachent mon visage, car je vois le monde à l'envers,

Je lève les yeux pour quérir une note romantique dans mon ciel en lyre  

 

 Je prends le risque de crier en verve pour calibrer un instant de ma vie,

C'est la ruine de mon moral de voir le Parthénon devant moi à l'envers

Je vois un  malotru en recherche de drague, le col de chemise crotté de vers, 

Je me lève prestement des quais du Rhône pour vous écrire ce soir mes rimes

 

Lucy

Voir les commentaires