Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un Amour impossible

Publié le par Lucy

Lily-fleur_rose.jpg

 

Un amour impossible

 

Je l’aime en solo sur ma feuille ou mon regard se ferme sur mes verbes,

Je trie mes sentiments pour le capturer et sentir le souffle léger de sa bouche

Il aime mes délires ou mon corps s’alanguit sur mes illusions avec verve,

Je freine l'elfe qui pleure sur moi en ralentissant ses offenses et ses affronts

 

Je soustrais aux regards des indiscrets ma prose qui crie ma faiblesse en vers, 

Une illusion pour me prouver qu'il pourrait me regarder sans désamour

Le pommier s’incline devant lui pour l’attirer à moi et l’allumer sans succès

Il passe devant moi comme une ombre pour m’attirer et me demander pardon

 

 

Ma main tremble sur mon cahier, je suis éteinte et mes notes s’entremêlent,

Qui es-tu, toi qui gardes mes secrets et me ficelles dans mes songes en déroute

Je suis aveugle sur ma vie et mon but est de l'ignorer en le croisant très fière

Je soulèverais, des cailloux pour effacer son nom et partir chercher une autre passion.

 

Lucie-y

 

Voir les commentaires

Ma photo.

Publié le par Lucy

Photos-20120525_213220.jpg

 

Ma photo.

 

Une vue surréaliste prise de mon balcon hier soir.

 

Lucie-y

 

 

 

Voir les commentaires

Nouvelles. Infâme !

Publié le par Lucy

L'homme est suspecté d'avoir dépecé des humains, vendu leur chair comme de la viande d'autruche sur le marché et conservé leurs yeux dans des bocaux chez lui, dans le Yunnan.

News. Infâme !

 

La police chinoise vient d'arrêter un homme suspecté d'avoir dépecé des humains, vendu leur chair comme de la viande d'autruche sur le marché et conservé leurs yeux dans des bocaux chez lui, a rapporté, vendredi 25 mai, la presse. Zhang Yongming, 56 ans, un villageois de la province du Yunnan, dans le sud-ouest de la Chine, a été arrêté à la fin d'avril dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'un jeune homme de 19 ans, a annoncé le site du Guangxi.. Les enquêteurs ont découvert à son domicile le téléphone portable et la carte bancaire de la victime.

Mais la police a expliqué redouter des découvertes macabres, dix-sept personnes ayant disparu sans laisser de traces récemment dans la région, dont certaines habitant à quelques centaines de mètres seulement de la maison de Zhang. "Zhang Yongming est un monstre cannibale", ont dit des habitants de son village cités par le site Internet, ajoutant avoir vu des sacs en plastique pendre devant sa maison, dont ils voyaient parfois sortir des ossements.

La police a découvert aussi, au domicile du suspect "des dizaines de globes oculaires conservés dans des bouteilles de spiritueux". Les enquêteurs ont également retrouvé des morceaux de chair, apparemment humaine, pendue dans la maison pour être séchée, selon le quotidien.

La police a indiqué qu'il était possible que Zhang ait nourri ses trois chiens avec de la chair humaine, dont il vendait aussi une partie sur le marché en la faisant passer pour de la viande d'autruche, ajoute le Standard. La police locale a refusé de s'exprimer, expliquant que les informations seraient communiquées "au moment venu".

Selon le site du Guangxi News, Zhang a déjà été condamné pour meurtre dans le passé et a effectué une peine de prison de près de vingt ans.

.

Quand je pense que je cherche un beau chat roux tatoué qui s’est échappé, il y a deux jours, et que je suis entourée de chinois ! Je vais retourner sonner à leurs portes… Cela fait deux  jours que je passe mon temps à le chercher, car je le gardais pour rendre service, il ne m’appartenait pas.  Son  maître ne le sait pas encore...La galère.

 

Lucie-y

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Une avancée dans le temps

Publié le par Lucy

 

Rz_36a.jpg 

Une avancée dans le temps

 

C'est un jour où les limaces déposent leurs baves gluantes dans les herbes folles de mes pensées où je tresse mes mots pour les démystifier,

Le ciel est d'une opacité orageuse, les oiseaux s'enfuient affolés, et ne peuvent plus prendre leurs essors vers leurs buts planifiés

Mon visage est ravi d'observer ces phénomènes, car je refoule dans l’antre de ma divagation une passion indomptée.

Mon regard se tourne vers un platonicien, où ses proses l'empoignent dans la solitude de Satan, et que j'ai reconnu avec tendresse dans cette époque d’utopistes

 

Une avancée d'un an pour moi, ou l'appréhension m'a conduite vers les lieux balayés de mes antécédents raffinés

Des bouteilles de grands crus où les coupes de champagne s'entrechoquent me rendent pensive, une timidité étrange m'envahit et le bonheur me conduit dans une souveraineté qui m’alanguit

Le bruit de mes invités me déjoue de mon projet de déclamer une poésie qui s’est défilée à toute vitesse dans cette ambiance animée où je n’avais rien structuré

Une tendresse pour tout ce monde, où mes pas se sont empressés vers les gâteaux pour les couper et les salés pour les proposer, mais j’ai oublié de servir la moitié de mes invités

 

Ce jour-là, une Artiste au cœur d'or dans mon cœur, courageuse et semblable à une sœur, m’a déficelé de mes absences par de jolis mots pour me remuer

Je pense à mon polar qui conteste mes idées, à l'opposé des siennes pour cheminer et moi-même ne sais pas combien de mois, je le solliciterais pour le terminer et le peaufiner

Le temps, dans la durée de mon manuscrit, ne sera pas calculé au niveau de mon intuition démesurée, mais d'une divine expérience recréée

Beaucoup de monde pour mon anniversaire vendredi, des œillets de poète, un vase d’une architecture magique, des roses blanches et de magnifiques fleurs diverses ont jonché mon espace où la joie m'a traversée

 

Une magnifique imprimante, offerte par mes grands enfants, s’avère très complexe, mais si belle et agréable à regarder.

De multiples fonctions qui seront pour moi un délice de compréhension pour savoir comment la faire marcher.

Plus, le correcteur professionnel Antidote, favorable pour les fautes d’orthographe que je laisse traîner, c’est super et archi- compliqué,

 Je me suis mise à l’adorer. J’ai imprimé 300 pages pour l’étudier, et je suis songeuse devant certaines erreurs corrigées !

 

 

Une seule famille absente et chère à mon cœur était loin, car les kilomètres et la route étaient impossibles pour eux à envisager au niveau de leurs emplois qu'ils doivent assurer

 

Lucie-y.

 

Voir les commentaires

Source des maux et mots.

Publié le par Lucy

e8d9d208.jpg

 

Source des maux et mots.

 

Un visage sérieux penché sur son cahier d’écolier chiffonné l'a fait snifer, 

Une mine de crayon cassé qui s’active sur ses lignes résiste avec folie 

Un air appliqué en écoutant le vent siffler sur ses vitres qui se réjouissent

Elle pèse le temps qui file, dans des réflexions qui là parasitent et grince un air sinistre

 

Elle chine le verbe qui le fera vibrer dans son mutisme sur son clavier ankylosé,

Le vacarme du silence siffle dans ses oreilles, elle les entend comme des cris

Elle s’applaudit avec délices d’avoir trouvé un mot risible et débile,

Oui, une espèce d’expression de macaque mal éduqué et craintif la fait rire

 

Elle s’imagine des dimensions bizarres et sent une mutation la transformer,

Un silence de solitude lui donne la sérénité, une rose est posée sur son ordi

Elle enjambe la gravité dans une cosmologie divine qui a toujours régi sa vie,

Le silence l’enrichit, car elle s’est édifié un univers où les lettres sont ses amies. 

 

 

Lucie-y

 

Voir les commentaires

La Fontaine en Argot.

Publié le par Lucy

MATRE--1.JPG

 

La Fontaine en Argot.

 

Corbeau le ballotin sur un arbre paumé,

Planquait entre ses crocs un comac frodogome;

Renard le combinard qui n'avait pas croqué,

Radina en loucedé pour lui faire à l'estom,

Bavonjavour mon pot; je n'avais pas gaffé

que tu étais si bath, et si bien balancé,

Sans attiger, si tes chocottes

Sont kifkif avec ta bouillotte,

Tu es le plus girond des mestons du loinqué...

A ces vann's, le corbeau se sentit chanc'tiquer;

Et pour mieux faire zieuter ses cros,

Débrida son bavec, lâchant son calendos.

Le renard le briffa son casquer un rotin,

Jaspinant "je t'ai eu avec mon baratin."

Les marles auront toujours la loi avec les caves;

Ce rencard me vaut bien un fromag'tête de nave.

Le corbeau répondit "vielle cloche,

Je m'en tap', ce fromgi avait des astibloches".

Moralité

Chacun dans son loinqué, s'il veut rester peinard,

Doit boucler son clapet.. 

Merci Hlliberte  pour cette trouvaille de la Fontaine

 

.Lucie-y

 

 

Voir les commentaires

Inscrit dans le livre de vie

Publié le par Lucy

4250 

 

 

Inscrit dans le livre de vie.

 

 

 

La famille, les inscrits sur mon registre,  les amis,  ceux que j’aime et  aimés,

Tout peut-être aléatoires dans ma vie, d’une réalité surprenante à accepter

Attendre un élan d’affection au fil des journées, là, ou le passé est enterré,

Ne pas m’imaginer des miracles qui n’existent peut-être plus dans ma réalité

 

Je suis seule aujourd’hui, à écrire un roman qui n’en finit plus, sur lequel j'aime rêver

Je  vais partir bientôt pour un pays que j’ai toujours affectionné,  et percuté 

Pourquoi un endroit où je risque de péter les plombs dans des souvenirs éthérés,

Parce que mon anniversaire avance et que j’ai vraiment envie de me libérer

 

Ce sont des moments que j’ai envie de revivre, et qui ne sont  pas inventés,

Une incarnation non choisie, car j’aurais hélé une autre terre pour y émigrer

Malgré tous,  je persiste à avancer,  j’ai choisi une personne à aider et aimer,

Oui, la seule qui ne m'a jamais quittée et que la vie dirige vers un avenir assuré 

 

J’adore tous mes enfants, mais où ils sont passés ?  Ils restent en moi, car je suis une mère passionnée, mais triste par leurs absences prolongées. Ma fille aînée a du travail à assumer, et sa résidence est lointaine  sans  vraiment de frontière où je puisse passer, car c’est un endroit où je n’ai pas eu d’accès dans le passé.  Mon fils est très courageux, et  a sa famille à assumer. Le temps passe très vite, aurons-nous de nouveau l’occasion de nous rencontrer ? Je ne sais. Mais mon amour n’a pas changé ! Il est plus puissant que dans le passé. Ma famille est très éloignée, un symbole qui se glisse dans ma vie que j’apprends à discerner. Je les adore...

 

 

Lucie-y

 

Voir les commentaires

Pourquoi respecter les normes?

Publié le par Lucy

Ma-peinture-du-3-mai-2012.jpg

 

  

                                                        Pourquoi respecter les normes ?

 

Pourquoi respecter les normes dans la peinture, je me dois d’être libre et si je veux ne pas faire de ligne d’horizon dans mon œuvre,  je ne la ferais pas, mais beaucoup de critiques y sont attachés.  Ils ont raison, mais je veux évoluer, car la peinture n’est pas une photo !  Je ne veux pas respecter la ligne d’or, car je veux dépasser tout cela !  ! La peinture contemporaine est à notre portée avec des créations uniques ! Lors que les artistes peintres se laissent aller et ils n’ont pas besoin que j’en parle pour le faire. Ma peinture est encore trop classique, mais je me laisse aller à mes émotions. En fait, une petite retouche serait nécessaire, mais je me connais et je risque de tout détruire en allant trop loin ! Tiens, je vois une maisonnée dans mon ciel…  Bref,  je suis en train de salir mon clavier, car mes mains sont abominablement teintées de tous mes pigments ! Que j’aime…

Lucie-y

 

Voir les commentaires