Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Théodore Chassériau, un grand! - Le journal de Lucie

Publié le par lucy Ogier

Théodore Chassériau, un grand! http://t.co/aTTsqTNnGU via @wolsterdolf

Voir les commentaires

Je l'appelle Jenny - Le journal de Lucie

Publié le par lucy Ogier

Je l'appelle Jenny http://t.co/l8AwBTVqSP via @wolsterdolf

Voir les commentaires

Une technique pour peindre à l'œuf

Publié le par Lucie-y

Une technique pour peindre à l'œuf

Ce qu'il vous faut :

1.Un œuf dont vous utiliserez le jaune 2.De l'eau; 3.Des pigments en poudre peu utilisée et peu connue de nos jours et pourtant très ancienne puisque c'est avec ce médium que peignaient les peintres dits "primitifs" au moyen âge. On peut contempler l'éclat de leurs couleurs parfaitement conservé dans tous les musées du monde encore aujourd'hui. La méthode: Vous pouvez soit fabriquer votre peinture en mélangeant pigment, jaune d'œuf et eau dans un godet (les bacs à glaçons font d'excellentes palettes à godets peu chères), soit déposer sur une assiette en carton vos pigments et prélever un peu d'eau et un peu de jaune d'œuf avec votre pinceau avant de le plonger dans le pigment. La première solution est à préférer si vous devez travailler en à-plats (plages de couleur uniformes) la seconde si vous travaillez en nuances diverses. Achats: Les pigments en poudre s'achètent dans les magasins spécialisés de fournitures pour beaux arts (Graphigro, Sennelier) ou maintenant dans les rayons peinture des grandes surfaces de bricolage (par exemple la marque des Frères Nordin). Enfin, pour ceux qui ont la chance d'aller passer leurs vacances au Maroc, dans les souks... Le support : papier à dessin ou objets à décorer en bois recouverts de plusieurs couches de gesso poncées. Particularités Peut-être avez-vous déjà constaté qu'avec la peinture acrylique, quelque soit la finesse de votre pinceau, vous n'êtes pas aussi précis et habile que lorsque vous utilisez aquarelle ou gouache. Cela tient au liant vinylique de ces peintures, moins fluide que l'eau ou la gomme arabique des deux autres et non à votre manque d'expérience. L'œuf utilisé comme liant permet un tracé aussi fluide que celui qu'autorise l'aquarelle. Pour la démonstration, on a reporté ici un dessin riche en "pointes" et détails à l'aide d'un carbone, sur un objet à décorer en bois recouvert de gesso peinture a l'œuf Ici une première couche de couleur sur la fleur peinture a l'œuf Peinture de la tige : contrairement à l'aquarelle,, la couleur ne fuse pas dans la zone voisine déjà peinte même imparfaitement sèche. Des orangés ont été rapportés sur les violets pour approfondir les teintes: la sous-couche reste imperméable à la seconde...Il arrive également que lorsque vous peignez à l'aquarelle, l'eau une fois évaporée, les couleurs éclatantes lorsqu'elles étaient mouillées vous paraissent subitement ternes et décevantes . Il en va de même pour la peinture acrylique si elle n'est pas vernie. La peinture à l'œuf, quant à elle, conserve son éclat une fois sèche. Ici deux exemples sur papier aquarelle. Cette technique est particulièrement adaptée au travail d'enluminure qui nécessite des dessins tout en finesse et des couleurs éclatantes sans vernis. enfin, au même titre que l'aquarelle, c'est une peinture transparente. On peut donc superposer des couches de couleurs transparente pour varier les tons mais, comme avec l'acrylique et contrairement à la gouache ou l'aquarelle, la couche sous-jacente étant devenue imperméable, on ne risque pas les mélanges qui ternissent.

Pour la démonstration, on a reporté ici un dessin riche en "pointes" et détails à l'aide d'un carbone, sur un objet à décorer en bois recouvert de gesso

Ci-dessous, deux exemples sur papier aquarelle. Cette technique est particulièrement adaptée au travail d'enluminure qui nécessite des dessins tout en finesse et des couleurs éclatantes sans vernis.

Je sens que c'est une méthode idéale pour mes cadeaux...

Lucie-y

Peinture à l'oeuf. Ici une première couche de couleur sur la fleur .  Peinture de la tige : contrairement à l'aquarelle,, la couleur ne fuse pas dans la zone voisine déjà peinte même imparfaitement sèche.
Peinture à l'oeuf. Ici une première couche de couleur sur la fleur .  Peinture de la tige : contrairement à l'aquarelle,, la couleur ne fuse pas dans la zone voisine déjà peinte même imparfaitement sèche.
Peinture à l'oeuf. Ici une première couche de couleur sur la fleur .  Peinture de la tige : contrairement à l'aquarelle,, la couleur ne fuse pas dans la zone voisine déjà peinte même imparfaitement sèche.
Peinture à l'oeuf. Ici une première couche de couleur sur la fleur .  Peinture de la tige : contrairement à l'aquarelle,, la couleur ne fuse pas dans la zone voisine déjà peinte même imparfaitement sèche.
Peinture à l'oeuf. Ici une première couche de couleur sur la fleur .  Peinture de la tige : contrairement à l'aquarelle,, la couleur ne fuse pas dans la zone voisine déjà peinte même imparfaitement sèche.

Peinture à l'oeuf. Ici une première couche de couleur sur la fleur . Peinture de la tige : contrairement à l'aquarelle,, la couleur ne fuse pas dans la zone voisine déjà peinte même imparfaitement sèche.

Voir les commentaires

J'aime cet Auteur!

Publié le par Lucie Ogier

J'aime cet Auteur!

Voir les commentaires

La misère de l'homme.

Publié le par Lucie-y

La misère de l'homme.

La misère de l’homme.

Je croise ce matin un vieux monsieur avec une grande barbe blanche qui attire mon attention ; assis par terre, transi de froid ; il tend la main. Je me dirige vers lui pour lui donner un sandwich que j’ai acheté à carrefour. En fait il était pour moi pour midi, car, en ce moment, je n’ai pas le désir de cuisiner. Je l’ai enlevé de son emballage, et lui ai tendu ! Il m’a salué en mettant sa main sur le cœur, avec un regard de reconnaissance touchante. Et bien, je ne savais pas que le fait de faire pour les autres pouvait être un grand cadeau pour soi même ! Penser à eux !

Lucie-y

Voir les commentaires

La minute positive du jour

Publié le par Lucie Ogier

Voir les commentaires

Je l'appelle Jenny

Publié le par Lucie-y

Je l'appelle Jenny

Je l’appelle jenny

Cela me vaut un sourire de celui que je croise la nuit

Je le vois qui se cache sous une pudeur juvénile pour vomir sa vie

Un jeune bougre, seul, sur un trottoir qui put la pisse,

Car les chiens viennent le voir pour lécher ses sandwichs rabougris

Celui qui pleure sans aucun ami dans sa vie a froid dans ce vent qui faiblit

Je continue ma marche seule, avec des sandwichs pour mes amis

Ce n’est pas pour une intention dévote que mes pas me guident ici

Une simple attention à leurs égards bouleverse ma vie

Salut dis-je à un chien glacé sous la pluie au pied de son maitre transi,

Mes doigts gelés extirpent des denrées de mon Tupperware

Ha ! Autre chose pour vous, je vous offre mon amour pour la vie

Une étincelle qui sort du cœur pour les réchauffé dans mon être si triste....

Lucie-y

Voir les commentaires

Théodore Chassériau, un grand!

Publié le par Lucie-y

Théodore Chassériau, un grand!

Le feu noir des regards de Chassériau , ceux des héroïnes des tragédies antiques et modernes, des déesses, des femmes du grand monde parisien, ou des habitantes des douars algériens, pouvait aussi brûler pour Dieu. La passion des corps et celle de l’au-delà ne s’excluent pas, mais s’encouragent, s’appellent l’une l’autre au dépassement. Les sujets religieux correspondaient intimement chez lui à cette mélancolie d’un ailleurs, à ce doute qui fait trembler la beauté charnelle, au besoin d’âme qui émane de ses figures. Il a la mélancolie de l’attitude, l’éclat profond du regard...

Lucie-y

Voir les commentaires

<< < 1 2 3