Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Coups de blues.

Publié le par Lucie-y

 

 Chaine

 

Coups de blues. 

 

 Un écheveau d'or repose sur le silence de mon amour,

Une attente sur un fil coupant ou mon portable devient glamour  

Un ciel chargé ce matin, où je revois son regard clair en recherche du mien en ce jour

Espoir insensé de te revoir pour que nous reparlions de nous 

 

Il me téléphone sur zone inconnue,  j’efface avec mon chiffon bleu ses mots jaloux,

Il  avait le don de me rassurer quand je m'écrasais sur mes doutes

Je me souviens de nos virées où nous allions sur les pistes comme des fous

Mais il se cache de moi,  car il n’est pas libre à ce jour

 

Ce matin, je regarde ma vie qui bouge à un rythme fou,

Des retrouvailles avec lui,  cela j’en doute

Un moment d’incertitude ce matin sur ma vie en courbe.

Je revis d’espoir de le retrouver un jour !

 

Lucie-y

Voir les commentaires

Pomme d'amour

Publié le par Lucie-y

pomme-damour.jpg

 

 

Pomme d’amour

 

Une pomme d’amour est triste,

Un regard d’enfant la regarde avec envie

Son sirop coule et rougit de plaisir

Doux effluve du sucre qui respire la vie

 

Hume sa senteur sucrée à la vanille,

Barbouille ton visage de sa beauté magique

Croque là pour goûter sa chair érotique

Tu seras l’apprécié gourmet des filles !

 

La pomme d’amour n’est plus triste,

Un garçon la mange, elle rosit de plaisir

Elle décide de devenir acide rien que pour rire

Il la jette à terre où les passants l’écrasent, c’est fini.

 

Lucie-y

Voir les commentaires

Une fausse note

Publié le par Lucie-y

 

 

 

Une fausse note

 

 

Une note de do, gît au sol, elle émet une imperceptible tonalité,

Elle ressasse des sons tout doucement pour s’envoler en avant

Ils sont perçus par le sol, se posant près d’elle l’enlaçant dans le rêve

 

 Une queue de note se fait entendre et le mi s’impose à elle,

Le carré fait sa ronde, alors que la blanche se protège dans un demi-cercle

La croche émet une note et charme ses consœurs par un son fluet

 

Le si s’impose pour calmer cette cacophonie de rengaines,

Je m’arrête dans leur cercle pour chanter un refrain désuet

Être une simple note qui s’accroche et domine sur la scène. 

 

 

Lucie-y

Voir les commentaires

Amitié mensongère . - Bienvenue dans l'univers de Lucie-y

Publié le par Lucie Ogier

Voir les commentaires

Je souhaite une bonne fête à tous les Pères du monde !

Publié le par Lucie-y

jojo01-1-.jpg

 

Le Papa de mes enfants disparu trop tôt ! 

Lucie-y

Voir les commentaires

Ma fille: 1er prix auteur compositeur !

Publié le par Lucie-y

DSCN4389--1-.JPG

A-mettre-sur-mon-blog--ma-fille-cathy--.jpg

Un grand bravo pour ma fille Catherine pour son premier prix d'auteur compositeur !

Je suis fière d'elle, et je crois surtout en elle ! Bravo ma puce, je pleure de joie ! Une maman comblée en somme, tu vois que tu les as donnés tes preuves !

Ta maman d'amour.

Lucie-y  

Voir les commentaires

Mes fondements inventifs

Publié le par Lucie-y

Mon-livre-a-acheter.jpg

 

Mes fondements inventifs.

 

 

La poésie est comme une roche creuse faite pour cacher les gens heureux,

L’arbre sec m’offre ses feuilles au cœur rouge sang dans une tonalité tendre

Je  compose mes vers et crée des rimes avec succès, sans intention malheureuse,

Je mixe mes pensées et parsème la nature de ces merveilles qui vont enfanter des enfants.

 

 Mon terrain est protégé par des abris rocheux de brouillons et de lettres au goût savoureux,

J’attends que la mer sorte de son lit pour connaître les hauts lieux de cette vie qui s’enfante

Affriolantes pensées faites d’émotions et sans stratagème puisque je les compose dans le bleu,

Je parle et j’analyse une terre ou s’entassent énormément de promesses fluctuantes

 

 Douce euphorie pour ne  plus penser,  je suis dans mes doux secrets sans  formuler de vœux,

Mes émotions viennent et comme une boule métallique,  s’écrase sur mon mur en décadence

Construite sur des fondements inventifs, je suis éprise de ma liberté dans notre siècle  aventureux

Je mets un point d’honneur à mon intuition, car je sais capter les gens sans sentiments..

 

Lucie-y

Voir les commentaires

Une infirmière superbe !

Publié le par Lucie-y

Infirmiere.jpg

Une infirmière superbe !

 

Merci !

 

Mes souffrances se sont améliorées grâce à une médecine douce, c'est une application des mains sur la douleur en complémentarité des traitements antalgiques. Son action est importante et apaisante. La RESC est une technique déjà utilisée dans les milieux hospitaliers, et en exercice libéral (régions PACA, Rhône Alpes). Elle est aussi enseignée dans les instituts de formation paramédicaux de ces régions. Seule, les infirmières ont droit à exercer cette médecine.  Des observateurs orientaux ont noté pendant des  milliers d'années les réactions de notre corps aux évènements environnementaux. Ils en ont déduit un certain nombre de lois physiologiques, déterminé les trajets précis de l'énergie vitale (les méridiens) ponctués de codes distincts ( les points d'acupuncture ) Bref,  je suis devenue une adepte !  

Merci à cette infirmière !

Lucie-y 

Voir les commentaires

Je reviens sur la toile pour vous !

Publié le par Lucie-y

Moi-au-Val-Rosay.jpg

 


Je reviens sur la toile pour vous ! 

 

 

Je suis revenue sur la toile avec une  forme qui j’espère  donnera ses fruits après mon opération et mes séances de rééducation, j’ai eu des complications, et j’en ai bavé car le chirurgien ne m’a pas mis de drain, ce qui fait que j’ai eu des hématomes très important sur toute la jambe,  du haut en bas avec des souffrances atroces. J’ai eu la pompe à morphine ou je me faisais la joie d’appuyer dessus,  oui, après, je me sentais si bien, avec des flashes d’éléphants roses…  je souffrais tellement  que je passais mon temps à sonner les infirmières et à brailler et pleurer.  En fait, je pense avoir été pénible de crier comme cela !  Je suis resté absente un certain temps, et la rééducation continue. Je suis de nouveau chez moi, mon kiné est super, Voilà, plus rien à dire sauf qu'au val Rosay à part une ou deux personnes, je n’ai eu aucune attirance , sauf pour une dame très artiste et née dans mon quartier de la x rousse  et un éditeur qui m’a donné pleins de conseils… . Pendant mon séjour,  les gens formaient plutôt des petits groupes entre eux, il y avait de grands malades, et forcement des relations amicales s’instauraient entre eux. En salle de kiné, c’était la même chose, à part le fait que mon kiné de Val Rosay  a fait du bon travail sur mon genou qui se retrouve aussi volumineux qu’un gros ballon actuellement, et qui va de mieux en mieux grâce à lui, un grand timide très gentil. Merci François ! Il ira loin cet homme ! Mais il faut faire attention à ne pas faire de méli mélo avec travail et patients. Je n’aurais plus de béquilles dans quinze jours ! La vie est si belle quand ont se sent revivre, surtout sans chaise roulante, les cannes, il faut attendre !

 

Bisous à mes amies-is blogueurs.

 

Lucie-y

Voir les commentaires

Au cœur de nos vies, l'amour...

Publié le par Lucie-y

 

Au coeur de nos vies, l'amour...

 

Dans l'émerveillement troublé de la présence

de l'être aimé comme dans les affres glauques

De son absence, l'amour, obsession des âmes

et des corps, se chante sur tous les tons de la gamme.

Douces confidences tendrement murmurées

dans l'émoi des premiers mots et des premiers gestes,

brûlant aveux des passions enflammées, plaintes,

gémissements, menaces et jérémiades

quand le temps se gâte, l'amour capte tous les mots,

se glisse dans toutes les formes.

Alors, il y a toutes sortes de poèmes

pour toutes sortes d'histoires d'amour.

Et il y a pour mon livre-miroir de nos bonheurs,

de nos espérances et de noe désarrois-

Tous les poèmes que nous aimerions recevoir

et tous ceux que nous aimerions envoyer.

Sur l'amour.

 

Textes réunis par Albine Novarino

Béatrice Mandopoulos.

Lucie-y

 

Voir les commentaires