Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #bonheur de l'ame tag

Le livre d'un auteur touchant. NOUREDINE DIB.

Publié le par Lucie-y

livre-de-Nordine-copie-2.jpg

 

Acheter son livre il le mérite..

 

Né en 1971, Nouredine Dib plublie ici son premier livre aux éditions Edilivre.

 

Hassan vit dans un quartier populaire, une cité. Tout le monde en est certain, sa réussite scolaire, son assurance et sa présence influente l’accompagnent vers un chemin glorieux. Pourtant, alors qu’il s’est accroché à ses valeurs pour ne pas tomber dans la délinquance, le voilà percuté par un destin sombre et sans scrupule. Hassan va pleurer son existence, toucher les bas-fonds de son âme, côtoyer puis fuir une communauté musulmane plus égarée que lui et tendre sa main vers un Dieu qu’il ne ressent pas. Il est seul, malheureux, angoissé, mais sa vie va changer grâce à une rencontre rare...Pour moi, les mots sont des couleurs... 

 

Un jeune auteur qui ira loin!

 

Lucie-y

Voir les commentaires

Mon oeuvre enfin terminé !

Publié le par Lucie-y

 

Ma-peinture-de-Lucie--1-.jpg

 

Je présente ma peinture intitulée :

 

 Valse cantique des teintes.

La magie de l’art contemporain.

 

La création à un langage que personne ne capte de la même façon, mon œuvre s'approche progressivement d'une culture où le parler n'a plus besoin de mot ; seulement de découvertes et de représentations qui se heurtent les unes aux autres pour y trouver leurs places ! Et, pourtant, mon œuvre est un dictionnaire que vous pourriez lire comme une poésie.

Lucie

 

Voir les commentaires

Source des maux et mots.

Publié le par Lucy

e8d9d208.jpg

 

Source des maux et mots.

 

Un visage sérieux penché sur son cahier d’écolier chiffonné l'a fait snifer, 

Une mine de crayon cassé qui s’active sur ses lignes résiste avec folie 

Un air appliqué en écoutant le vent siffler sur ses vitres qui se réjouissent

Elle pèse le temps qui file, dans des réflexions qui là parasitent et grince un air sinistre

 

Elle chine le verbe qui le fera vibrer dans son mutisme sur son clavier ankylosé,

Le vacarme du silence siffle dans ses oreilles, elle les entend comme des cris

Elle s’applaudit avec délices d’avoir trouvé un mot risible et débile,

Oui, une espèce d’expression de macaque mal éduqué et craintif la fait rire

 

Elle s’imagine des dimensions bizarres et sent une mutation la transformer,

Un silence de solitude lui donne la sérénité, une rose est posée sur son ordi

Elle enjambe la gravité dans une cosmologie divine qui a toujours régi sa vie,

Le silence l’enrichit, car elle s’est édifié un univers où les lettres sont ses amies. 

 

 

Lucie-y

 

Voir les commentaires

Poésie: Transformation de l'âme

Publié le par Lucye

th_converse.jpg

 

Transformation de l'âme 

   

 

 Elle est légère, pure et sans tache

En recherche de son Dieu évitant les attaques

 Écoutant son cœur, elle entend un dialogue,

«Nous sommes deux, "tes larmes valent de l'or

 

 Elle vogue au gré de ses désirs

 Au-delà des toits de ma ville.

Ce soir, il pleut abondamment

Je suis triste à mourir

 

Levant la tête, je la vois luire,

Au gré de ma plume, elle s'éloigne  

Mon cahier est délavé par ses larmes,

 Je les perçois comme une brûlure

 

 Sa mémoire est décolorée comme la mer,

 Dans mes songes, je la dirige vers son  avenir

Elle n'oublie pas son nom ni sa vie,

Criant un je t'aime, elle s'élance alanguie

 

 Je suis abasourdie de la voir disparaître,

Incrédule et heureuse, je loue le divin

 Je danse dans la nuit, et j'écrase les maudits, 

Éclairée d'une lumière bleue, je recule devant eux

 

 Je me décoiffe à la vue des passants,

Je chante et tournoie dans le temps

  Des badauds me suivent en riant, 

Je crie mon bonheur de me sentir enfant

 

 Bonheur et galère de sa vie en lyre

 

Point à la ligne.

 

Fin

 

 

 


lucye

 

Voir les commentaires