Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #emotions tag

Mort de l'acteur Paul walker.

Publié le par Lucie-y

L’acteur Paul Walker se tue dans un accident de voiture - 1 (© Getty Images)

 

 

 

L'acteur américain Paul Walker, connu pour son rôle dans le film "Fast and Furious", est mort à 40 ans le 30 novembre, dans un accident de voiture.

Le comédien participait à un gala automobile dans le sud de la Californie, pour récolter des fonds en faveur des victimes du typhon aux Philippines. Il se trouvait dans sa Porsche GT dont il aurait laissé le volant à un ami. Ce dernier aurait perdu le contrôle du véhicule. La voiture a percuté un arbre de plein fouet avant de prendre feu. Le conducteur comme le comédien sont décédés suite au choc.

Né le 12 septembre 1973, Paul Walker démarre sa carrière en jouant dans plusieurs séries télévisées. Mais c'est grâce au cinéma qu'il devient célèbre, en décrochant en 2001 le rôle principal de Brian O'Conner dans le film d'action "Fast and Furious". Au cours des douze dernières années, Paul Walker a ainsi interprété ce personnage dans cinq des six films que compte la franchise. L'acteur avait démarré en septembre le tournage du septième épisode. On ne sait pas encore s'il avait tourné toutes les scènes nécessaires, et ce que compte faire la production.

Outre ces films d’action, Paul Walker avait également joué dans Mémoires de nos pères de Clint Eastwood.

Comme quoi la vie est imprévisible... Je l’appréciais beaucoup, alors que d’autre vont se goinfrer pour les fêtes, c’est bien pour eux et en fait ils ont raison, car la vie est fragile et très courte, mais il faut savoir qu’il est facile de tendre la main aux autres, car ça peut vous arriver d’être en difficulté, et demain, seront nous encore là ? Je viens de participer aux rencontres fraternelles et entraides ou je vais m’investir à fond ! Le feriez-vous aussi ? Merci d’y penser...


Lucie-y

Voir les commentaires

Pomme d'amour

Publié le par Lucie-y

pomme-damour.jpg

 

 

Pomme d’amour

 

Une pomme d’amour est triste,

Un regard d’enfant la regarde avec envie

Son sirop coule et rougit de plaisir

Doux effluve du sucre qui respire la vie

 

Hume sa senteur sucrée à la vanille,

Barbouille ton visage de sa beauté magique

Croque là pour goûter sa chair érotique

Tu seras l’apprécié gourmet des filles !

 

La pomme d’amour n’est plus triste,

Un garçon la mange, elle rosit de plaisir

Elle décide de devenir acide rien que pour rire

Il la jette à terre où les passants l’écrasent, c’est fini.

 

Lucie-y

Voir les commentaires

Une fausse note

Publié le par Lucie-y

 

 

 

Une fausse note

 

 

Une note de do, gît au sol, elle émet une imperceptible tonalité,

Elle ressasse des sons tout doucement pour s’envoler en avant

Ils sont perçus par le sol, se posant près d’elle l’enlaçant dans le rêve

 

 Une queue de note se fait entendre et le mi s’impose à elle,

Le carré fait sa ronde, alors que la blanche se protège dans un demi-cercle

La croche émet une note et charme ses consœurs par un son fluet

 

Le si s’impose pour calmer cette cacophonie de rengaines,

Je m’arrête dans leur cercle pour chanter un refrain désuet

Être une simple note qui s’accroche et domine sur la scène. 

 

 

Lucie-y

Voir les commentaires

Retour et prochain départ

Publié le par Lucy

     Création huile

 

Retour et prochain départ.

   
 
    Une saleté de maladie chronique que je couvre avec rage,
Je la mets au défi de me rattraper dans ces instants pénibles à porter,
Pourtant, toute loufoque que je suis, j’ai conscience de cet handicape
Pourquoi quand je prie, mon cœur est si triste de ma personnalité que j'aime porter    
 
 Chère amie que j’aime également,  Artiste, et non arriviste de là vie
L’amitié ne s’achète pas et nous l’avons connue sur un fil
Tu sais dans ton atelier, ou tes belles peintures ont failli t’accompagner au trépas
Elles t’ont redonné ton destin, car dans ton cœur, tu t’es battue pour rester en vie
 
 Je travaille, pour prouver qu’écrire un roman n’est pas si difficile
J’ai annulé des amis la veille d’un repas où nous aurions joué de la musique
Mais une détresse subite suite à mon départ m’a saisie et je n’ai pas réagi,
Le  virus de l’appréhension m’a rendue malade, et des germes de pensées aussi.
 
Lucie-y 
 
 
 
 
 

Voir les commentaires

News de Lucie

Publié le par Lucy

Image_12.png

 

News de Lucie

 

   Un plagiat avec moi-même dans la force symétrique de mon esprit,

Des écrits qui n’en finissent plus sans aucune trêve pour mes méninges en vrilles

Adoration soudaine pour le trie de mes mots dans mes pensées ramollies,

Des situations cocasses à pouffer de rire devant mon manuscrit qui me défrise

 

Me soumettre des défis uniquement pour m’empêcher tout interdit dans ma vie,

Être libre de moi-même sans être à la masse et vouloir partir dans ma philosophie

Monter sur une échelle pour vouloir étudier la physique quantique avec délice,

Chercher des véracités sur l’édition, élargit mon horizon qui se trouvait rétréci

 

Mes écrits sur mes lignes me sont soumis, qu'importe, le débat de mes vers se négocie

J’aime l’intensité de mes rimes au risque de choquer certains édentés rabougris

Je suis communicative, seule pour gérer mes projets, et constamment devant mon ordi,

Il serait temps de bouger un peu, car travailler dans Word mon manuscrit me fait prendre des formes, et ça, non, je vais réfléchir !

 

Lucie-y

 

 

Voir les commentaires

Le chaos de mon inconscient

Publié le par Lucy

dc8cf5b5 

 

Le chaos de mon inconscient.

 

Une captivante anomalie en effleurant un caillou triangulaire,

De forme tellurique,  je le mets dans ma poche avec sagesse,

Je râle sur les servitudes de cette vie où j’adore sauter sur les galets

 

J’imagine vénus, mon étoile du berger pour y vivre un jour en prolétaire,

Marre de grimper sur la montagne du temps sans trouver un berger sincère

Je régurgite les mouches qui envahissent mes lignes pour me faire taire

 

Une anorexie de mon manuscrit me guettera si j’écoute mes calembredaines,

Mes vers  me disent  crénons sur ma ligne qui déborde sur une autre lettre 

Qu'importe de me prendre les tripes pour crier non à certains verbes

 

 

Mes Tercets se révoltent ce soir…

 

Lucie-y

 

 

 

Voir les commentaires

Joyeux anniversaire Cathy

Publié le par Lucy

 

 

DSCN4287.JPG

 Miam...

Joyeux  anniversaire ma Cathy 

 

une grande confiance s’instaure entre toi et moi que je viens retrouver ici,

Un bonheur que je défends, malgré les longues années qui nous ont séparées

Je veux que tu mettes en avant ton talent de musique pour  ta famille,

Te dire je t’aime est pour moi et ton père sacrés, vous serez présents par la pensée

 

Range tes souvenirs et chante tes tubes à la guitare, un clin d’œil pour ton avenir,

Tes yeux, couleurs de la mer verte du Nil, se reflètent sur la rive de  L’Art sacré   

J’ai ramé sur des vagues en tumultes pour agripper notre passé qui a déguerpi,

Je l’ai rattrapé dans un filet de pêcheur pour le massacrer et ton bonheur s’y est installé

 

Le 18 mars, les arbres s’élevaient avec puissance vers un ciel orangé et gris,

Dans mon lit, je me concentrais sur une grue rouge à travers une vitre mal lavée

Je criais tant que l’infirmière m’a déménagée dans une chambre insonorisée  et triste,

Tu  es née à 5 h 20 du matin, un moment magique où j’ai vu une étoile nous entourer

 

 

Maman

Voir les commentaires

La lumière de mes vers

Publié le par Lucy

 poesie-copie-2.jpg

La lumière de mes vers

 

Un orme imposant se dresse sur mon chemin saupoudré de mes pensées dans le soleil de mes nuits,

Je ravive la lumière de mes mots pour être accepté dans mes proses, sans révérences indécentes  

J’entrevois sur ma route un artiste qui se dessine à mon approche et ma main se tend vers lui,

Sommes-nous incompris au point de voir nos maîtres  dans nos esprits en permanences ?

 

Je ramasse mes illusions sur une toison d’or où je défis le Dieu du mal de me pourrir la vie,

Une génération de couleurs s’impose à moi et j’applaudis ma différence d'une société non clémente

La rue est  pour moi, un plaisir pour lire mes poésies en ignorance de mes amis,

Une méconnaissance de moi-même  pour mes relations, aujourd'hui réunie dans leurs jugements

 

 Des allers venus sur une corde raide envahissent les secrets de mes amours d’aujourd’hui,

Face à une note fausse et versatile d’un être qui m’a trompé devrais-je percuter en avant

L’aile de l’ange apaisera  mes souvenirs, alors que l’âme s’endormira sur mes soupirs,

Mes nuits encercleront de leurs auras permanentes mes amours ravivés par mes désirs ardents  

 

 

Lucie-y         

 

Voir les commentaires

Ivan Watelle. Président Art'en-Ciel

Publié le par Lucy

 

 

antre_autre.jpg  

Aller voir Ivan Watelle, il est trop cool, je serais présente ce soir à 20h, car je viens d’adhérer à l’association poèmes épars, rejoignez-nous !

 

Lucie

Voir les commentaires

Qui a dit ça?

Publié le par Lucy

ivpaapib.jpg

 

Qui a dit ça ?

 

 

C'est devant quelqu'un de droit

Que je me suis transformé en proie

Un garçon que je ne connais pas

Mis à qui je veux dire tout bas

 

Merci

 

Cet être accomplit  plutôt bien sa tâche

Et c'est pour cela qu'il ne faut pas que je m'y attache

Car le voyage qu'il prévoit est dans son pays natal

Peut-être l'aller sans retour qui me sera alors fatal

 

A chaque jour suffit sa peine,

Alors, pas la peine d'en faire toute une scène

Le plus important c'est le temps d'aujourd'hui

Et celui de toutes ses nuits..

 

Je te fais ma révérence princesse.

 

 

Écrit par toi, qui est un peu moi.

 

Lucy.

 

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>