Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vive l'automne !

Publié le par Lucy

 

Forêt en Folie, médaille d'or, Créateur du siècle

 

Vive l’automne !

 

Les feuilles tombent légères et folles,

Elles se dispersent élégantes dans la déroute du vent

Les teintes mordorées et jaune or leur vont comme un cœur

Des rafales les chassent dans un tourbillon indécent

 

La ville dort dans l’ombre et ce soir je suis seule,

Les feuilles d’automne à mon approche s’en vont en silence

Un souffle léger me pousse hors de cette ville morte,

Mes pas crissent sur le sol et la lumière m’enchante

 

La tempête n’arrête pas, et je suis heureuse dans mes peurs,

Elle chasse mes rêves qui se dispersent dans un canal au gré du vent

Je me dirige vers ma peinture pour m’immiscer dans ses couleurs frivoles,

L’arrière -saison me transporte dans mes aspirations sans cesse en avant

 

Lucie-y

Voir les commentaires

Diane Laure écrivain

Publié le par Lucy

 

Ma-petite-ecrivaine.-Adorable-.jpg

 

 

 

 Diane Laure écrivain

 

Diane Laure remercie, Ivan Watelle , poète et directeur de la revue littéraire Art'en-Ciel pour la journée du 8 septembre dernier. Et  le 19 septembre prochain, elle sera avec le poète Alain Dumortier, au Noumédia, 1 rue saint Vincent à Toulon à 20h.J'ai apprécié Diane, d'une modestie extraordinaire, et beaucoup de recherche intérieure, son livre le prouve ! Elle a mis deux ans à l'écrire" je ne suis pas au bout du rouleau pour le mien! » Acheter son livre nuit blanche à Marrakech. Le mystère originel.

Un roman d'aventures qui vous emmènera loin. .

 

Le résumé ?

 

Ha non ! Si je vous dis, vous n'allez plus me lire ! Mais je rigole.

 

"Le même jour, à la même heure, un père et son fils voient leurs vies basculer. Pour l'un, le destin devient plus que confortable, pour l'autre, ça vire à..." Ainsi commence cette aventure. Celle d'un personnage historique de Marrakech qui est frappé par le sort. Il devient l'amoureux d'une fille capricieuse et pleine de caractère. Or, cet amour qui devait être une source de joie va être son talon d'achille. En effet, ses ennemis vont y voir un moyen de le pister. Et , va s'en suivre une traque sans merci à travers les décors de la ville sublime de Marrakech. Le tout en aperçu fantasmé sur l'histoire même de cette cité.

 

Diane vit au sud de la France.

Découvrez Marrakech, comme jamais vous ne l'avez vu !

  www.dianelaure.com

 

 

Lucie-y


 


Voir les commentaires

Une mariée très belle.

Publié le par Lucy

image-20120908_135516.jpg

 

image-20120908_135507.jpg

 

La plus merveilleuse mariée que j’ai rencontrée.

 

Le huit septembre, en début d’après-midi, je me rendais à la librairie du parc où devait se trouver l’écrivaine Diane Laure. Je me préparais à revoir Ivan Watelle, directeur de l’association, auteur et éditeur. Je marchais à ce moment-là vers le sixième arrondissement quand je fus interpellée par une voiture super classe avec chauffeur. Une mariée adorable se trouvait à l’arrière vêtu d’une robe rouge magnifique que j'aurais aimé voir entièrement, mais je n'ai pas osé lui demander de sortir de la voiture ;  je voyais un magnifique bouquet assorti à sa robe. Ce qui m’a interpellée, c’est que j’étais habillée de la même façon dans les années 1980 pour mon mariage. Une autre personne, très élégante était à l’avant à côté du  chauffeur. Cette dame était très élégante et je pense que c'était sa mère. Je suis restée clouée sur place en voyant la mariée, franchement, j’ai craqué ! Je lui ai demandé de faire des photos, mais avec mon portable, je me suis senti un simple amateur…

Je souhaite à cette jeune femme tout le bonheur possible, car au travers d’elle je me suis reconnue…

 

Très longue vie à elle et son époux.

Lucie-y.

Voir les commentaires

Pour mes amies Is.

Publié le par Lucy

Mes-images-N-110.jpg

Photo de 2011

 

Cette manie de peindre sur n'importe quoi !

 

Pour mes amies Is blogueurs

 

Merci d’être passé me voir, c’est très gentil et c’est là que la fidélité est évidente. Je reviens vous voir pour un temps, car je vais devoir repartir le 12 novembre,  car santé oblige. J’emmènerais un ordinateur portable que je viens de récupérer,  mais suffisamment en forme pour vous contacter et continuer mon manuscrit qui m’interpelle de plus en plus. 

 

J’ai une opération des deux genoux, l'un après l’autre évidemment, et le pied gauche où j’ai un alu valgus à faire enlever. Les os se dégradent avec le temps. Je me connais, je serais vite sur pied à courire comme dab !

 

 

Une poésie pour vous tous qui venez me voir.

 

Ambiance viscérale d’une atmosphère énigmatique et étrange,

Senteur du temps se débattant dans des frissons de saison

Amitié virtuelle de personne inconnue et pourtant reconnue,

Trois opérations positives que je suis heureuse d’assumer avec raison

 

Je rentre dans une lumière qui me surprend par sa persévérance,

J’attends de vous des inédits pour me faire vivre un nouvel horizon

Je troque mes idéaux chez mes amis écrivains par qui j’ai une ouverture,

Qui es-tu toi qui prétends m’aimer pour disparaître sans raison ?

 

Un article demain sur le journal avec mes amis me fait voler comme les anges,

Ma valise attend le 12 novembre,  et mes béquilles sont dans l’ombre

J'ai  mes amies- Is, mais je m'inquiète, car ma famille ne se manifeste plus,

J’ai réussi à durcir mon cœur, je veux vivre pour moi, et ne pas souffrir plus.

 

 

Je viens de recevoir des nouvelles de ma fille aînée,  un vrai amour. Je pense que je suis trop collante avec mes enfants. Une semaine sans nouvelles et je me sens abandonnée...

 


 

Lucie-y

 

 

Voir les commentaires