Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #photos tag

Création de Maxime Bras.

Publié le par Lucie-y

Ces géants
Ces géants

L’homme est intègre dans sa vie Mais peureux d’affronté ces géants Des murs de bétons qui risquent de les écraser Et d’un coup effacer leurs passés ! Illustration de mon petit fils Maxime Bras, auteur de cette admirable photo. Commandez-lui les images personnalisées que vous avez besoin, car il se débrouille bien, non?

Lucie-y

Voir les commentaires

Le souffleur de sons.

Publié le par Lucie-y

Le souffleur de sons.

Le souffleur de sons... Magnifique photo, où le visage se cache, le mystère l’entoure dans des notes funèbres...

Lucie-y

Voir les commentaires

Ma photo du soir.

Publié le par Lucie-y

Ma photo le soir

Ma photo du soir prise de mon balcon. Sur la gauche une partie d’un immeuble. Une nuit noire et très belle ! Mon ciel m’enchante. Vous en pensez quoi mes amis blogueurs ?

Lucie-y

Voir les commentaires

Ma découverte ! Brrr

Publié le par Lucie-y

 

2013-10-05-16.26.53.jpg

 

 

 

J’ai trouvé cette planche de bois dans un hangar, très bien organisé pour des anniversaires de famille ! Mais heureusement que je vois de la lumière sur la droite, car c’est à donner des cauchemars ! En fait, si je l’avais chez moi, car une personne devait me l’amener, ce serait devenu une peinture contemporaine ! Eh oui ! Je l’attends toujours !

 

Dites- moi ce que vous voyez sur cette planche de bois?

 

Lucie-y

Voir les commentaires

Biographie Ernst Ludwig Kirchner

Publié le par Lucie-y

Biographie Ernst Ludwig Kirchner

 





Ernst Ludwig Kirchner
Ernst Ludwig Kirchner, "Trois baigneuses"

Le peintre allemand Ernst Ludwig Kirchner naît le 6 mai 1880 à Aschaffenburg, en Bavière. Il décède le 15 juin 1938 à Frauenkirch, près de Davos en Suisse.

Ernst Ludwig Kirchner, membre fondateur du groupe d'artistes "die Brücke" et l'un des plus importants représentants de l´expressionnisme, exerce une influence formatrice sur l'art moderne.

Après avoir peint de nombreux nus dans la nature durant sa période de Dresde, Ernst Ludwig Kirchner éprouve un certain sentiment de claustration après son arrivée à Berlin en 1911. Il s’intéresse alors aux scènes de rue, au cirque et au cabaret. Durant la Première Guerre mondiale, les horreurs du front le conduisent à une grave dépression qui lui permet d’être réformé.

Kirchner se retire dans les Alpes suisses en 1917, à Davos puis Wildboden, où il retrouve une certaine sérénité : les nus dans la nature font à nouveau partie de sa thématique aux côtés des paysages alpins. La confiscation de 639 de ses oeuvres par le gouvernement nazi en 1937 fut une épreuve qui contribue peut-être à son suicide l’année suivante.

 

peinture Kirchner
Ernst Ludwig Kirchner, "Großes Liebespaar (Ehepaar Hembus)"

Kirchner célèbre la communion primitive et sensuelle des corps avec une nature sauvage et exigeante, requérant l’effort de l’ascension souligné par une diagonale abrupte, mais offrant en retour l’ivresse d’une intimité dans la solitude grandiose, la montagne conférant ici une dimension mythique à la nudité des personnages. Le dessin est anguleux, le pinceau est dynamique et désinvolte, les brins d’herbe jaillissent du sol d’un trait nerveux : la rapidité et l’agressivité du geste pictural contrastent avec l’attitude psychologique des deux figures de femmes, empreintes de douceur et d’attention réciproque.

 

Lucie-y

 

Voir les commentaires

Je reviens sur la toile pour vous !

Publié le par Lucie-y

Moi-au-Val-Rosay.jpg

 


Je reviens sur la toile pour vous ! 

 

 

Je suis revenue sur la toile avec une  forme qui j’espère  donnera ses fruits après mon opération et mes séances de rééducation, j’ai eu des complications, et j’en ai bavé car le chirurgien ne m’a pas mis de drain, ce qui fait que j’ai eu des hématomes très important sur toute la jambe,  du haut en bas avec des souffrances atroces. J’ai eu la pompe à morphine ou je me faisais la joie d’appuyer dessus,  oui, après, je me sentais si bien, avec des flashes d’éléphants roses…  je souffrais tellement  que je passais mon temps à sonner les infirmières et à brailler et pleurer.  En fait, je pense avoir été pénible de crier comme cela !  Je suis resté absente un certain temps, et la rééducation continue. Je suis de nouveau chez moi, mon kiné est super, Voilà, plus rien à dire sauf qu'au val Rosay à part une ou deux personnes, je n’ai eu aucune attirance , sauf pour une dame très artiste et née dans mon quartier de la x rousse  et un éditeur qui m’a donné pleins de conseils… . Pendant mon séjour,  les gens formaient plutôt des petits groupes entre eux, il y avait de grands malades, et forcement des relations amicales s’instauraient entre eux. En salle de kiné, c’était la même chose, à part le fait que mon kiné de Val Rosay  a fait du bon travail sur mon genou qui se retrouve aussi volumineux qu’un gros ballon actuellement, et qui va de mieux en mieux grâce à lui, un grand timide très gentil. Merci François ! Il ira loin cet homme ! Mais il faut faire attention à ne pas faire de méli mélo avec travail et patients. Je n’aurais plus de béquilles dans quinze jours ! La vie est si belle quand ont se sent revivre, surtout sans chaise roulante, les cannes, il faut attendre !

 

Bisous à mes amies-is blogueurs.

 

Lucie-y

Voir les commentaires

Diane Laure écrivain

Publié le par Lucy

 

Ma-petite-ecrivaine.-Adorable-.jpg

 

 

 

 Diane Laure écrivain

 

Diane Laure remercie, Ivan Watelle , poète et directeur de la revue littéraire Art'en-Ciel pour la journée du 8 septembre dernier. Et  le 19 septembre prochain, elle sera avec le poète Alain Dumortier, au Noumédia, 1 rue saint Vincent à Toulon à 20h.J'ai apprécié Diane, d'une modestie extraordinaire, et beaucoup de recherche intérieure, son livre le prouve ! Elle a mis deux ans à l'écrire" je ne suis pas au bout du rouleau pour le mien! » Acheter son livre nuit blanche à Marrakech. Le mystère originel.

Un roman d'aventures qui vous emmènera loin. .

 

Le résumé ?

 

Ha non ! Si je vous dis, vous n'allez plus me lire ! Mais je rigole.

 

"Le même jour, à la même heure, un père et son fils voient leurs vies basculer. Pour l'un, le destin devient plus que confortable, pour l'autre, ça vire à..." Ainsi commence cette aventure. Celle d'un personnage historique de Marrakech qui est frappé par le sort. Il devient l'amoureux d'une fille capricieuse et pleine de caractère. Or, cet amour qui devait être une source de joie va être son talon d'achille. En effet, ses ennemis vont y voir un moyen de le pister. Et , va s'en suivre une traque sans merci à travers les décors de la ville sublime de Marrakech. Le tout en aperçu fantasmé sur l'histoire même de cette cité.

 

Diane vit au sud de la France.

Découvrez Marrakech, comme jamais vous ne l'avez vu !

  www.dianelaure.com

 

 

Lucie-y


 


Voir les commentaires

Rectification, mes photos sont de septembre 2011

Publié le par Lucy

 

2011-09-05 17.12.50

C'est  moi...

 

Mes photos du cinq septembre

 

 Toujours dans la courge, pourtant ce n’est pas sa fête, mais ça ne va pas tarder…

En fait, quelqu’un peu me dire comment faire pour ouvrir une photo ? Merci.

 

Lucy

Voir les commentaires

Ma sœur Monique

Publié le par Lucy

 

2011-09-05-17.19.04.jpg

 

Ma sœur devant la fameuse courge

 

 

Elle a fini en gratin la pauvre, pas ma sœur bien sûr, mais la courge !

 

Lucy

 

Voir les commentaires

Pour mes potes blogueurs et blogueuses

Publié le par Lucy

 

 

Pose.jpg

 

Pour mes potes blogueurs et  blogueuses

 

Je préviens mes contacts que mon blog est en pause jusqu'au 15 août, pour des raisons personnelles et  pour que je puisse effectuer également  des corrections sur mes textes et poésies, j’en aie cinq cents à revoir ! Un plus,  j’ai une peinture qui m’a été commandée, donc, je dois y travailler ! Merci de continuer à faire vivre mon site durant ce temps si vous le désirez, merci à tous.

Amicalement

Votre pote blogueuse

Lucy

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>