Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ma poésie. L'amitié volée

Publié le par Lucie-y

L'amour et l'amitié
L'amour et l'amitié

L'amitié volée

Une bougie s'éteint, tout est calfeutré dans mon entourage

Un scintillement attire mon attention dans un ciel sans orage

Je deviens une carte postale comme la venue des rois mages

Et regarde un livre d'images pour prendre des clichés indiscutables

Une confiance qui m'étonne où les effets de lumière s'effacent,

Je suis comme Picabia dans le maniement de mon langage

Une petite étoile s'efface sur ma table qui attire son regard

Elle se souvient, mon esprit est marqué par ce simple passage

Un tracé de noir sur une amitié solidifiée au fil des âges

Mes souvenirs m’ont projeté bien au-delà des teintes de mes paysages

J'ai compris que rien ne serait vraiment sincère dans mon entourage

Être amis n'est pas une imitation et ni une colle molle qui se détache.

Lucie-y

Voir les commentaires

Destruction de mal.

Publié le par Lucie

Destruction du mal

Une pensée dans mon esprit ce matin, en marchant dans un labyrinthe où repose le silence spectral de ton amour

Une marche vers toi sur un fil coupant, ou mes pieds sont acérés par le poids de mes pensées

Je revois ton regard sombre dans ce ciel chargé de nuages menaçants,

Un espoir de te fuir sur une étoile filante ou des signes célestes seront pour moi un grand retour pour t’écraser un jour

Tu m’appelles d’une zone inconnue où je m’asphyxie dans tes flammes, par défiance, je t’inonde d’incantations célestes où tu deviens de la boue,

Tu as le visage du diable, pour me conforter je te cogne avec mes mots pour te pousser d’une falaise pour me débarrasser de toi.

Je me souviens de nos virées dans des églises où tu me traînais comme un dément avec ton regard enjôleur et charmant

Mais quand ta face se cache derrière mes fenêtres, tu ne peux plus me rejoindre, car la prière est devenue mon atout

Ce matin, j’ai décidé de vaquer sur mon nouveau roman sans que tu m’influences par-dessus mon épaule comme un amant jaloux,

Je sors de mon immobilité pour me sortir de l’ornière et éviter les sables mouvants

J’erre seule, car mon esprit veut semer mes verbes pour les jeter dans une fontaine en mouvement

Je regarde avec tristesse ma cité où les tourterelles reçoivent mes belles pensées d’affection, car je suis isolé en ce jour.

Lucie-y

Voir les commentaires

Ma poésie.

Publié le par Lucie-y

Lumière et ténèbres

Embraser son existence au travers d'un voile de lumière,

Cerner l'obscurité pour se voir évoluer sans cesse à sa manière

Imaginer un instant l'affolement des ténèbres dans l'univers,

Là où se meuvent des ombres destructives et éphémères

Beauté d'une existence abreuvée de connaissances,

Se libérer de son essence actuelle en tournoyant dans le temps

Retrouver des vies et des évènements, en creusant sans cesse en avant,

Croire à la survie dans la puissance d'un Dieu vivant et aimant

Indécis, ne pas refuser d'y attacher de l'importance en lisant et prophétisant,

Il est tragique de passer à côté en tournant la tête en sifflant

Malheureux et dans l'attente, ne pas vivre un état anxieux en ricanant,

Se méfier des religieux qui se mettent en avant quémandant des billets de cents

Embraser avec passion d'un regard sa vie, à travers un voile de lumière,

Reconnaître son ignorance là, où évoluent les êtres de Lumières

Crier avec puissance son amour au monde entier et haïr les guerres,

Croire à la parole du Saint, où les anciens ont écrient des paraboles en vers.

Lucie-y

Voir les commentaires