Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mal à crever

Publié le par Lucy

 

picassa-3.jpg

 

 

Mal à crever

 

Elle se terre dans un métro, car la drogue est sa faiblesse,

L’ambiance de faïences blanches l’emprisonne, le noir est absent

La rouille attaque son cœur et ensevelit ses plaintes pour la jeter à terre,

Les vers seront dans ses vêtements si elle ne se relève pas à temps

 

 

Elle est seule dans son malheur et mon regard se tourne vers elle,

Je l'observe plus loin et je vois son  désespoir la saisir au-dedans

Mon Dieu, lui dis-je,  aide- moi à saisir ton  secret, si jeune tu es,

Je me reconnais en elle, adolescente dans cet espace froid et blanc

 

 

Incohérente dans son comportement, j’essaie de tuer sa tristesse,

Tant qu’il pleuvra dans la poitrine des enfants mon cœur sera gémissant

Assise près d’elle à terre, je sens un état de violence et de haine

Je chante doucement à son oreille et l’écho me berce comme une enfant

 

 

Lucy

 

Commenter cet article

LANGLAIS 19/06/2011 21:10



j e m'associe totalement à ton écrit la souffrance amène souvent à la déchéance d eal drogue et lemalêtre des jeunes est dificilement suportable parce qu'on ne sait pas quoi faire.


Toujours des textes profondément humains


amicalement



les cafards 19/06/2011 17:59



petit passge des cafards. Bizzz



souhila 19/06/2011 14:33



Bonsoir !! voici mon coucou du jour !!


** Busous **



timilo 19/06/2011 07:08



Ton poème me touche , car je m'occupe d'une association qui aide les jeunes comme ça


Joliment écrit


Douce journée


Bisous


timilo



:0014: ♥ dom ♥ 19/06/2011 06:32



De retour !
Obligée de ressaisir toutes mes coordonnées sur les commentaires, je ne fais qu'un copier/coller ...
Bon dimanche.
Amitiés


PS : merci pour tous vos messages.




56MELDIX77le Briard Breton 19/06/2011 05:44



BONJOUR LUCYE


 


UN GRAND MAL QUI RONGE


POUR QUELQUES SONGES


DANS LES EPAIS NUAGES


PAS LA BONNE PAGE


 


BISOUS /AMITIES


BON DIMANCHE


 


  
56MELDIX77   


    le Briard        Breton    



SAILLY DANY 19/06/2011 05:23



TRES  POIGNANT POEME  BIZZZZZZZZZZZZ






Eléonor 18/06/2011 21:12



Bonsoir,


Je vous remercie pour cette émotion qui ouvre ma conscience sur quelque chose de très fort. Mon histoire est singulière mais j'ai été accusée par un responsable indigne de manquer de loyauté
envers la France. Je suis une Française d'origine marocaine et j'ai failli mourir à cause de la haine d'un responsable inconscient. Je ne tolère plus l'injustice qui tue. Je ne suis pas encore
une belle âme mais je suis ma quête vers ma propre vérité et ma propre liberté. Dans mon univers tout est écrit car j'ai choisi de raconter mon histoire. D'autres arabes ont souffert du racisme
aveugle qui tue. Vous ne pourriez pas comprendre ce que nous avons vécu ...


Mon devoir est de raconter mon histoire. Les personnes qui me lisent sont libres de juger .


Cordialement.


Eléonor



souhila 18/06/2011 15:26



Un petit coucou du jour pour te souhaiter une excellente journée
** bisous **
 



gege 18/06/2011 12:35






Bonjours Lucy, je passe te dire au revoir, car demain c'est le départ pour le grand large ! Vivie les vacances ! Pour toi, je te souhaite toujours d'aussi beau
poèmes, gros bisous


Gege



L'angevine 18/06/2011 10:27



j'ai un pincement au coeur le fait de savoir que ces pauvres enfants sont si perdus et que la drogue ne fait qu'empirer!!!


passe d'agréables moments et bisous



cronin 18/06/2011 10:09



Bonjour Lucie,


Un bel écrit, Lucie, sur le désespoir de beaucoup de jeunes, qui compensent leur manque d'amour vers des drogues paradisiaques... espérant y trouver un refuge, s'isolant dans leur monde
intérieur... dur et difficile, pour les parents, de voir leur enfant, plonger dans ces abîmes froides... une lutte constante de tous les jours, pour leur redonner espoir, mais une aide aussi pour
les y aider... car long est ce combat entre les forces du mal, entre le mensonge, le vol, réapprendre à avoir confiance en la vie... la solitude est le lot de bien des jeunes qui errent, certains
parents, n'ont plus la force de continuer, et d'autres ont délaissé par manque d'amour simplement... porter une écoute, encore faut il les approcher, certains jeunes s'en sortent... parce qu'ils
sont aidés, soutenus, et porter par l'amour de ceux qui les entoure... Merci Lucie, de t'exprimer si profondément, sur un fléau qui ronge notre société... je te souhaite un très beau week-end
Lucie. Toute mon amitié, à bientôt... belle photographie pour honorer ton poème... Ma rose. Corinne (Cronin)






fontaine 18/06/2011 09:22



Beau partage...qui suscite beaucoup de questions ...sans réponse...


Bon week-en Lucye



Baf 18/06/2011 09:20



:-) Avant,pour moi, c'était de la
théorie tout ça, désormais, nous sommes dedans et ce, jusqu'au cou. ça peut foutre en l'air toute une famille entière. Les dégâts sont monstres. Courage, Bon samedi … Baf'




drissia 18/06/2011 09:02



Bonjour Lucie,je passe te souhaiter un très bon week end!!


**Bisous**



biker06 18/06/2011 08:31



hello Lucye





Je ne serai pas present parmi vous demain car notre pote qui habitait la thailande et qui c'est marié avec une chinoise, vient celebrer son mariage en France
avec tous ses amis. Nous partons donc à Aix en Provence pour faire la fete avec May et Jean Claude.


En attendant je te souhaite un bon week end et je te dis a bientot


bisous


pat



patriarch 18/06/2011 08:08



c'est terrible.....  dure poème...



56MELDIX77le Briard Breton 18/06/2011 04:43



bonjour LUCYE


 


  





 


BISOUS / AMITIES


 


  
56MELDIX77   


    le Briard        Breton    


 



butterfly 17/06/2011 23:51



Mal à crever


Un thème qui rejoint ceux que je traite en ce moment un peu différemment , je viens d'écrire deux textes déposés ailleurs qui sont un peu  dans cette ligne là.....On a la même vision même
envie d'accrcher ce regard pour pouvoir l'aider, c'est très beau j'adore, j'en tremble à l'intérieur Bonne nuit Lucye  Butterfly



Baggins 17/06/2011 23:25



Une poésie trés poignante ...Amitiés



gege 17/06/2011 23:09



Oh ! oui quand ils sont pris dans cette spirale, c'est dure de sans sortir.


Très beau ce texte.Bonne nuit...


Gege



Dan 17/06/2011 22:10



L'approche de ces jeunes est si difficile, leur peur est considérable, leur désarroi profond, ... Amicalement Dan