Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Autour de Lucie le dernier mot

Publié le par Lucy

Rien à dire pour le dernier mot

 

La journée de la femme

 

Aujourd'hui est un jour important, c'est notre fête, notre journée à nous, les femmes ! Donc, nous aurons exceptionnellement le dernier mot pour toutes. Se faire un resto est bien, mais se le faire offrir est mieux ! En fait, c'est mon intention, mais si ça marche pas, et bien je l'aurais dans les chaussettes, et oui...Je vous quitte car je file en ville pour essayer de vendre des bouquins. Voilà !  Je me demande si j'ai toujours le dernier mot...

 

Lucie-y

Voir les commentaires

Les pierres vivantes

Publié le par Lucy

 

 

pierre-lumineuse-oluce.jpg 

 

Les pierres  vivantes

 

Je marche sur des roches liées aux végétaux,  elles se morfondent imposantes,

Dans une nature démesurée, leurs masses se figent ; elles sont un enchantement

Spiritualité poétique des racines de la terre qui les entourent précieusement,

Les années les strient de fissures que le soleil adoucit avec patience

 

 Je cherche des cailloux pour les lancer sur mon ombre qui me suit en silence,

J’arrache des lierres  pour couvrir ma nudité que je dessine  fréquemment,

Ma sanguine s’abat sur une feuille à dessin que j’enjolive savamment

Le cœur sourd des pierres,  se fait entendre comme une chute de gravillon en permanence

 

 Je dialogue avec les pierres et les plantes, leurs épines me piquent avec impudences,

Me recueillir devant leurs puissances en méditant, le visage tourné vers le vent

Les soubresauts de la terre m’avertissent de l’arrivée de l’étoile du levant,

L’obscurité s’éclaire, une comète faite de poussière s’étale sur mes verbes tachés d’encre.

 

 

Lucie-y

Voir les commentaires

Source d'inspiration

Publié le par Lucy

printemps-20poetes-copie-1.jpg

 

Source d'inspiration 

 

 C'est sur le revers rugueux de mon bloc-notes que ma plume se pose penaude,

C'est un passage en  moi ou l'élévation de l’inspiration ne se sent pas exclue

Le refrain étourdissant de mes rimes brouille mon attention dans le tempo,

J'ai un grand coup de gueule pour ne pas  m’inspirer de ce que j’ai connu 

 

 Emprunt d'un doute, d'une terre grise je fus maculée et jetée dans un tonneau,

 Je dois former dans mes mots de beaux halos pour y voir une brillance pure

J'arrive sur une rive où j’espère ne pas réaliser mes projets en chantant faux,

Me projeter en avant et connaître le mystère pour me relever quand je chute 

 

 L’inspiration est profonde, rien ne peut anéantir cette force numérotée  zéro,

Le début est relié à la fin, mon langage n’est pas la terminologie du poète déchut

Abhorrés soient les arrivistes amoureux  des poètes solitaires pour  les mettres k.o

Si je déclame et vends mes livres dans les librairies, ce n'est pas pour en mettre pleins la vue.

 

Lucie-y.

 

 

Voir les commentaires

Le printemps des poètes, du 2 au 15 mars

Publié le par Lucy

mod_articles81820_1.jpg

 

 

 

 

 De plus en plus populaire, le Printemps des Poètes aime la poésie dans la France et le monde entier. Du cinq au 15 mars, cette 9e édition rendra hommage au poème d'amour. Découvrez les différentes manifestations de cet événement.

 

Je vais me rendre à Lyon pour déclamer mes poésies et vendre mes livres !

Je serais place de l’hôtel de ville  mercredi  pour 14 h, j’aimerais vous rencontrer pour cette occasion.  Merci. Amitié d’une blogueuse.

 

Lucie-y

 

 

Voir les commentaires

Mon petit fils Maxime

Publié le par Lucy

 

 

 

Mon petit fils Maxime, je suis très fière de lui !

Éteindre la musique pour l'écouter sur la droite. Merci

 

 

Lucie-y

Voir les commentaires

Et si la lune devenait soleil

Publié le par Lucy

3sizokt1-copie-1.jpg

 

 

Et si la lune devenait soleil.

 

 

Si la lune devenait soleil, je serais prête à la saisir pour réchauffer mon corps,

C’est une histoire comme ça, d’un passage à froid pour un rencard ringard

Une vie que j’enveloppe dans un journal pour la jeter et l'admirer par dessous

Un incendie mystique me pourchasse comme un molosse baveux et jaloux

 

Une allée, envahit de notes à musique me fait allumer du papier pour le brûler,

Un feu ombragé et violent m’entoure et hurle pour me dégager de ce guêpier

Saleté et malodorant ego, qui dissimulent des dessous sans feeling et belles pensées

Briser mes illusions dans une vaste soupière de crapauds cuisinés par les fées

 

Un personnage impressionnant dans son allure qui me sidère par ses idéaux amalgamés,

Ne rien capter alors que le spectre de l’amitié me fait basculer dans mes souliers

Incroyable idée de laisser mon bagage culturel vers le bus, et ne rien comprendre sur les inanités

Aller arracher la racine de La Tour Eiffel pour la planter sur mon balcon est conforme à mes idées

 

J’en ai marre de tenir l'aile de l’ange pour m’écrouler sur lui et pleurer pour me confier,

Lancer un grillage à poule autour de moi pour me dé stresser de tous ce monde matériel me fait grincer

Guerres,  politique, et d’autres déchets me font vomir aujourd'hui ou je comprends ma nullité

Me fiant à  mon intuition,, je range dans des cartons les relations d'église qui m'on déçue, dans du papier froissé .

 

 

Et si la lune devenait soleil...

 

Lucie-y

Voir les commentaires

Publicité pour Ivan watelle

Publié le par Lucy

 

 

Pas mal ! Un bon comédien, en fait, il porte l’extraordinaire et le renouveau mystique en lui.

C’est un garçon très sympa, et qui ne vit que de ses passions. Peinture et écriture. Un Vrai de vrai en tant que conviction,  gentillesse et droiture. Une souffrance à effacer sans doute Ivan…

Bravo Ivan, et tu me dis que tu n’es pas comédien ? 

 

 

Lucie-y

 

Voir les commentaires

Mon opinion sur Abdu'l-Baha

Publié le par Lucy

pic_Abdul-Baha.jpg 

Un homme de Dieu

 

Mon opinion  avec amour

 

 

Mon inconscient me dit chut, sur une conférence ou je n’avais pas mon cœur,

Mon rendez-vous me fait dire que je suis absolue dans mes dogmes

Me laisser convaincre sur mes opinions ou le sujet est  hors norme?

Non, car les explications que j’ai écoutées, sont pour moi sans bonheur

 

Les religions multiples me font dire oui à des données sans opprobres,

Des explications sur la modernité de la Bible où je n’ai pas capté la Sainte parole

Probablement dû à mon ignorance sur ce groupe cher à mon cœur,

Pourquoi chercher Dieu tous puissant alors qu'il suffit de frapper à sa porte ?

 

Prendre la Bible pour ne pas s’imaginer être moderne avec ses propres peurs,

Je sais que je suis lu sobrement,  et dans la discrétion, nos contacts sont en bémol

Rechercher une vérité, en  utilisant des mots certifiés par les hommes,

Mes contacts d’hier, très fraternels et dans l’amour, n'enlèveront  jamais nos valeurs.

 

 

 

Lucie-y

 

Voir les commentaires

New. Perdre le nord

Publié le par Lucy

ailleurs_1235238192.jpg

New. Perdre le nord

 

Je n’ai aucun sens de l’orientation, et à quoi tient cette incapacité à s’orienter dans l’espace ?

Régulièrement, je perdais,  il y des années de cela,  un temps fou à retrouver ma voiture, fût-elle garée seulement deux rues plus loin. Les avenues, les rues, les places, la droite, la gauche…  Non, je sais quand même où se trouve ma droite et ma gauche, mais au niveau des quatre points cardinaux, il m’arrive de perdre le Nord ! Hum, au sens figuré…  Tout ce mélange dans ma tête ! » Comme beaucoup de galériens de la topographie qui effectuent quinze fois une boucle là où tracer une ligne droite suffirait.  Se repérer dans l’espace est un problème pour beaucoup de personnes.

La Gestalt-thérapeute Serge Ginger explique : « La testostérone participe à la formation de l’hémisphère droit du cerveau, qui correspond à la logique spatiale. Ainsi, même si les hommes ont une moins bonne mémoire visuelle que les femmes, ils possèdent un « sentiment interne » qui les aide à se repérer. »  En fait, je ne suis pas la seule à refuser cette distinction, car certains ont tendance à se servir davantage de leur hémisphère droit, siège  de l’espace et de la créativité,  quand d’autres, utilise le gauche, siège du savoir séquentiel  et de la parole, et cela n’a rien de sexué.

Le sens de l’orientation n’est pas à savoir lire une carte, et si, lors d’une balade, j’aperçois au loin un lieu qui me plaît, je pense qu’il me faudra aller une fois à gauche et une fois à droite pour l’atteindre alors qu’il se trouve devant moi ! Je suis donc mon instinct, et encore, il faut être à son écoute pour oser s’y fier. Cela suppose une confiance en soi…

J’ai quand même mon hémisphère droit qui fonctionne bien, alors, que dois-je demander de plus !

 

Lucie-y

 

 

 

Voir les commentaires

Coups de blues

Publié le par Lucy

612ce0aa.jpg 

 

Coups de blues.

 

 Un écheveau  d'or repose sur le silence de ton amour,

Une attente sur un fil coupant ou mon portable devient glamour  

Un ciel chargé ce matin, où je revois ton regard qui a recherché le mien un jour,

Un espoir de te revoir pour que nous reparlions de nous 

 

Tu me téléphones sur zone inconnue où j’étouffe par méfiance tes mots jaloux,

Tu avais le don de me rassurer dans des périodes où je m'écrasais sur mes doutes

Je me souviens de nos virées où nous allions sur les pistes comme des fous

Mais, tu te caches de moi, je me sens seule, car tu n’es pas encore libre à ce jour

 

Ce matin, je regarde ma vie qui bouge à un rythme incroyable, mais j'assume tout,

Des retrouvailles fragiles de ma famille que j'ai toujours aimée avec amour 

Des enfants chers à ma vie qui bouleverse mon cœur fragile comme une noix de cajou

Un moment de doute ce matin sur ma vie où mon prochain manuscrit est en courbe.

 

 

Lucie-y

 

 

 

Voir les commentaires